Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Forcioli, Cadou et Bach, au temps d'âmes

Cloche de récré, rires d'enfants et chants d'oiseaux, Bach au piano et les mots du poète, C'est bien toi 1, frémissements et bonheur d'un espace où les instruments, le vent, les galops et sonnailles se parlent en frères, La vie la plus courte est souvent la meilleure 2, cœur a capella et cris au grand air pour que l'amour soit donné aux bêtes qui ont froid 3.

Aux bêtes privées de chemins de traverse et passages secrets, de vue sur l'océan, de liseron, de lierre, nourritures essentielles au cœur capricieux qui va à coups de cornes comme les chèvres 4 .

Poète ! René-Guy Cadou ? Mais montrez-moi trace des clous !

C'est en décembre dernier qu'il eût fallu écrire afin de vous inciter à déposer devant la cheminée, dans l'intimité chaleureuse et feutrée des souliers, ce coffret de trois disques longuement concocté par un Philippe Forcioli au plus fort de sa liberté poétique. C'était l'offrande parfaite à partager entre aimés ou dont enchanter sa solitude. À la tombée du jour ou au petit matin, quand se taisent les sirènes utilitaristes de nos vies agitées, fêter, en la longueur nocturne de l'hiver, l'immuable lumière. Si seulement, Noël.

Mais allons, surtout ne pas assimiler ce trésor au moindre mercantilisme ! nous voilà en février ! et dois-je avouer qu'écrire sur cet objet planant, trottant, virevoltant et caressant, s'est avéré plus difficile qu'il n'y paraissait ? Alors, foin de Noël ! La Saint-Valentin, ça ira très bien.

Cadou Seghers

Car si le coffret contient « La vie entière » de René-Guy Cadou, heures fleuries, ciels pluvieux, afflictions funèbres, si toutes les saisons s'y retrouvent, c'est la bondissante créativité du printemps qui saute aux sens.

Pieds nus dans la campagne bleue (...) Je vais, Je ne sais rien de ma vie mais je vais Au bout de tout sans me soucier du temps qu'il fait... 5

S'il chatoie de pures joies, de mélancolies profondes et de vibrante sérénité, si tous les états d'âme y mêlent leur voix, c'est la douce extase qui tient la baguette du chef d'orchestre.

On n'est jamais trop près du ciel  6

Enfin si Forcioli a épousé de Cadou, pour mieux s'en faire l'interprète, la plus large palette de sentiments, c'est le diamant de l'Amour qui, de l'intérieur, tous les éclaire.

À la place du ciel je mettrai son visage Les oiseaux ne seront Même pas étonnés Et le jour se levant Très haut dans ses prunelles On dira le printemps Est plus tôt cette année... 7

Parole, chant, sifflotement, le texte est accompagné, brodé, chuchoté, porté, choyé, lancé, jonglé ! S'enchaînent sans pause les plages, toutes portant silence de l'Être. Et, sur l'entièreté du troisième CD voici Bach sous le jeu délicat de Clara Saussac, prolongement sans paroles de la parole du poète.

Précieux et beau livret enfin, dans lequel sont déposés les témoignages de Philippe Forcioli, Jacques Bertin, Jacques Bonnadier, Jean Lavoué et Luc Vidal : leur rencontre avec Cadou, sa présence dans leur vie, l'émotion à l'écoute de ce triple album. Partage de confidences dont on revient rafraîchi et ravi.

Il existe une vraie poésie comme il existe de vraies vaches 8 et nous plongeons dans son regard, posons la main sur son encolure, nous délectons de son lait. La suivons à travers monts et champs et bois, en tous lieux écartés où s'épanouit la vie la vraie, aussi pleine qu'insaisissable, aussi savoureuse qu'inattendue.

Trois albums à part. Et donc, pour nombre d'auditeurs, inhabituels et surprenants. Dirons-nous « courageux » ? En tous cas marqués par l'or d'une âme libre. Trois albums dont suivre le fil en rêvant, inaltérables compagnons de route.

1 René-Guy Cadou : C'est bien toi2 La part de Dieu3 Recherche de la référence en cours - 4 Idem -  5 Louisfert 6 C'est bien toi - 7 La fleur rouge - 8 Art poétique 

Avec l'aimable autorisation de Philippe Forcioli, à l'écoute :

1. C'est bien toi... La part de Dieu... Ne plus penser à rien

2. Louisfert     3. La saison de Sainte-Reine

Pour le commander, c'est ici.

Site de Philippe Forcioli

Marie Volta - Février 2017

Photo en-tête : Philippe Forcioli / Ci-dessous : le coffret

Forcioli, Cadou et Bach, au temps d'âmes

Partager cet article

Repost 0