Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Il a écrit pour Reggiani, Nicoletta, Dassin, Dona, Fugain, Croisille, Sardou, Thibault, Vilard, Mouskouri, Bécaud, Aubret, Montagné, Dalida, Legrand, Mercouri, Carlos, Boccara, Distel, Torr, Iglesias et j'en passe. Il a écrit des merveilles et nous en...

Lire la suite

Celle qui reste, celle qui attend, celle qui aime, qu'affronte-t-elle ? Quelles marées morales, physiques, sentimentales ? quelles tempêtes ? … et parfois l’envie d’être celle qui affronte les vagues, d’être celle qu’on attend et qui revient brunie, celle...

Lire la suite

10 ans aujourd'hui ! Toutes les chansons de Georges Brassens, posthumes et inédites comprises, dans l'ordre chronologique. Idée grandiose de Dimitris Bogdis, avec qui je fondai le festival en 2006. Partie de cette réflexion, que j'avais déjà recueillie...

Lire la suite

(...) « Des forces malignes s'acharnent-elles à rendre ce vieux monde de plus en plus triste ? La chanson ne peut-elle toujours pas être reconnue comme un art à part entière ? » Réactions consternées des auditeurs. C’était, sur une chaîne du service public,...

Lire la suite

De Dakar à Paris en courant. On ne s'étonnera pas que l'amoureuse d'Un ragazzo di Calabria (Comencini 1987), que l'enivrée de voyages, la passionnée de livres, ait aimé celui de Pierre Cherruau. Il contient tout cela : voyage, course, écriture. Et, par...

Lire la suite

Petite maison naissante consacrée à la joie de vivre, la petite musique du quotidien, la magie d'exister. Deux ouvrages pour venir au monde : Petits et grands cadeaux arrivés pieds nus et Les jours, les heures, de Marie Volta, parus en mai 2016. Car si...

Lire la suite

F comme Flo... Femme, fâââmme ! câline, taquine, fantaisiste, drôle, tendre, artiste jusqu'au bout des ongles, Flo Zink ! Jusqu'aux moindres fibres des fanfreluches qui valsent sur scène autour d'elle, jusqu'aux guirlandes de dessins, photos, poèmes qui...

Lire la suite

(...) Côté artistes, même démarche et même trac. On quitte le mystère des salles obscures, les métamorphoses intérieures et palpitantes que permet la cécité, ne pas voir, ou pas très bien, le public, le sentir, recevoir ses ondes, s’y baigner, leur répondre....

Lire la suite